Faut-il se laisser séduire par les cartes mémoire XXL ?


Faut-il se laisser séduire par les cartes mémoire XXL ?

Carte SDHC de plus de 16 Go

Les fabricants désireux de mettre en avant leur savoir-faire sortent depuis quelques années des cartes mémoires de grande voire de très grande capacité. Au premier abord, on pourrait penser que c’est une bonne idée, il y a cependant quelques inconvénients en optant pour une carte SD XXL…

Les avantages : un espace de stockage à l’épreuve de la 4K

Si vous possédez un reflex numérique, vous sauvegardez peut-être vos photos en format RAW pour une qualité optimale. Avec ce format, chaque fichier pèse environ 20 Mo, il est donc nécessaire d’avoir suffisamment d’espace sur votre carte SD. Cela peut également être utile dans le cas où vous utilisez souvent le mode rafale. Pour les mêmes raisons de capacité de stockage, la prise de vidéo en Full HD voire en 4K et Ultra HD nécessite d’investir dans une excellente carte mémoire.

Le taux en lecture et en écriture minimum garanti est un autre critère de performance à prendre en compte pour l’achat de cartes mémoires flash. Le plus souvent, cette mesure est représentée par un chiffre pair entouré d’un C. Ce sont les classes qui s’échelonnent de 2 à 10 pour indiquer le taux d’écriture minimum garanti : 2 pour 2 Mo par seconde, 6 pour 6 Mo/s, etc. Sachez qu’il existe également des classes de type U1 ou U3 équivalentes à 10 et 30 Mo/s.

Gare aux conséquences en cas de défaillance !

Bien qu’une carte grande capacité puisse sembler être un achat judicieux au premier abord, une personne expérimentée aura plus tendance à privilégier l’achat de plusieurs cartes SD de moyenne capacité. Plusieurs raisons à cela :

• la carte mémoire est un espace de stockage temporaire : vous l’utilisez pour stocker provisoirement vos photos ou données en attendant de les transférer sur un disque dur ou sur le SSD de votre ordinateur. Disposer d’une grande capacité peut engendrer le mauvais réflexe de laisser plus longtemps des fichiers ou attendre qu’elle soit pleine avant de les transférer.
• il ne faut pas mettre tous ses œufs dans le même panier : si vous perdez ou qu’on vous vole votre appareil avec sa carte de 4 Go, cela représentera une partie de vos photos de vacances ou de vos shooting professionnels. Imaginez maintenant que vous ayez des dizaines de milliers de photos sur une seule carte mémoire. Le problème prend une tout autre dimension.
• une carte SD est un objet souvent manipulé, mais qui reste fragile : vos cartes mémoires sont souvent secouées et maltraitées, vous les insérez et retirez régulièrement de votre appareil photo ou de votre ordinateur.
• il faut beaucoup de photos pour occuper un espace de 256 Go : Samsung annonce par exemple 55 200 photos de 12 Mpx. Mais avant de vous précipiter, évaluez votre besoin : avec une telle capacité de stockage, vous pouvez prendre plus de 1800 photos par jour durant un mois…

La récupération de données sur cartes mémoires

Récupérer des données sur une carte mémoire est une opération possible, dans de nombreux cas il est nécessaire d’extraire la puce mémoire puis réaliser un ponçage pour accéder aux pistes. Nous avons réalisé un photo-reportage du travail en laboratoire consultable en suivant ce lien.