Toshiba a sorti son disque dur X300 de 8To


Toshiba a sorti son disque dur X300 de 8To

Toshiba présente son disque dur X300 de 8To

A la fin de l’été, la marque Toshiba a lancé un disque dur plutôt orienté pour l’utilisation professionnelle. Le modèle X300, déjà disponible en 4, 5, 6 To, propose désormais jusqu’à 8 To de stockage, dans un format compact de 3,5 pouces. En termes de rapidité de rotation, le disque tourne jusqu’à 7200 tours par minute avec un cache de 128 Mo. Ce sont des configurations tout-à-fait intéressantes soutenues par des petits outils tels que le détecteur de choc, le Ramp Load (qui signifie un retrait des têtes de lecture et d’écriture des plateaux), ainsi que le Dual Stage Actuator pour garantir la réactivité lors du traitement des données.

Un constructeur très discret

Les connaisseurs s’inquièteront des capacités des plateaux utilisés : il faudra fouiller un peu (ou se lancer !) car la marque reste très secrète sur ce point. Mis à part le fait que le disque dur tourne sur la technologie PMR : l’enregistrement magnétique perpendiculaire, la marque ne s’est pas étendue sur le sujet.
Côté performances, c’est la même discrétion : pas de données chiffrées issues de tests, pas d’évaluation du temps de fonctionnement correct avant erreur comme on a l’habitude de voir pour les lancements de produits. Nous savons simplement qu’un petit algorithme a été intégré pour garder des performances correctes pendant les opérations de lecture et d’écriture.

Un rapport qualité / prix qui fait des envieux

Chose étonnante, ce petit dernier de la gamme X300 est sorti à un tarif très raisonnable compte-tenu du positionnement tarifaire de ses concurrents directs. Restez vigilants cependant car il semblerait qu’il ait fait un bond relativement important en termes de prix sur certains sites revendeurs.

De bons réflexes

Bien qu’équipé d’un système pour se protéger des chocs, si le disque dur n’est plus détecté ou émet des bruits de claquement, ne l’alimentez plus électriquement. Le bruit « clac-clac » peut être le signe d’une dégradation physique. Notre objectif est de récupérer toutes les données localisées sur les plateaux, il est important d’empêcher toute création de micro-rayures.