Réparer son disque dur, bonne ou mauvaise idée ?


diagnostic d'un disque dur

La récupération de données et la réparation de disque dur

Lorsqu’un disque dur devient inaccessible, la première crainte concerne la perte des données. Mais une autre question vient rapidement à l’esprit : peut-on réparer le disque dur et le réutiliser ensuite ?

Tout dépend de la nature de la panne. Si le problème est logiciel, même dans le cadre d’un virus, le support demeure sain : il est réutilisable après un formatage complet et un nouveau partitionnement. Si la partie mécanique est endommagée en revanche, il est préférable de récupérer les données, les placer sur un nouveau support sain et de mettre au recyclage le média défectueux.

Le diagnostic, étape cruciale avant une réparation de disque dur

Un médecin doit savoir quelle maladie il combat pour choisir le bon remède. De la même manière, un disque dur HS a des symptômes qu’il faut savoir reconnaitre et traduire. Ce sont ces derniers qui vous mettront sur la piste de la nature de la défaillance :

● Le système d’exploitation bloque au démarrage : une mauvaise manipulation ou un virus a pu affecter le fonctionnement du support. Des fichiers corrompus, une suppression involontaire ou encore un formatage peuvent en effet provoquer des dégâts dans les tables de partition. On parle d’une panne logique.

● Des fichiers ont été effacés : une panne logique a pu entraîner un effacement de données ou une suppression de partition.

● Le support vibre ou émet un bruit de claquement métallique : des composants à l’intérieur du disque dur sont endommagés. Il s’agit d’une panne physique : il est possible de récupérer les données en salle blanche, mais le disque dur ne peut pas être réparé. La meilleure chose à faire est de placer les données sur un nouveau support puis de recycler le support défectueux.

● La vitesse de transfert des données chute rendant la copie des fichiers impossible : là aussi, la cause peut être physique ou firmware. Impossible d’envisager une réparation, seule une récupération de données est possible. Ce problème est très répandu sur les disques durs externes WD My passport et WD Elements.

● Le disque dur sent le brûlé : une surtension a pu griller le PCB ou un composant interne. La panne est de nature électronique.

● Il n’est plus reconnu par le BIOS : il peut s’agir d’une panne électrique, du firmware ou mécanique.

Réparer soi-même son disque dur… à ses risques et périls

En cas de panne logique, il serait dommage de jeter son disque dur à la poubelle alors que les éléments mécaniques n’ont pas été affectés. Il est aussi tentant d’effectuer soi-même la réparation, car aucune intervention en salle blanche n’est requise. Mais toute manipulation d’un disque dur affecté par une panne logique l’expose au risque d’aggraver le problème : nous vous déconseillons fermement d’entreprendre ce genre de manipulation, qui nécessite un savoir-faire et des outils spécifiques.

Il existe des logiciels disponibles gratuitement en ligne pour réparer ce type de panne, mais leur action peut faire disparaitre des données ou des partitions de manière définitive. Idem avec l’outil Chkdsk de Windows : cette commande puissante force le travail des têtes de lecture et peut ainsi causer des dommages. Dans les deux cas, vous devez avoir conscience des risques pour vos données avant de vous y aventurer.

Dans le cas d’une panne électrique, il suffit en apparence de remplacer le PCB. Là aussi, il n’est pas nécessaire d’ouvrir le boitier et d’accéder aux composants les plus sensibles d’un support de stockage. Mais il faut à la fois trouver la bonne pièce (à l’aide du numéro de modèle, du firmware, voire même du site de production) et savoir souder un circuit. De plus, cette solution est obsolète pour les disques durs de plus de 160 Go. Sans compter que cela ne règle pas toujours le problème de l’accessibilité aux données stockées, puisqu’une partie des informations était inscrite dans le PCB endommagé. Là encore, un professionnel saura déterminer le bon protocole à suivre pour ne faire courir aucun risque à vos données.

Pour diagnostiquer la panne et juger de la réparabilité d’un disque dur HS, rien de vaut l’expertise d’un laboratoire spécialisé, disposant du savoir-faire et du matériel adapté.