Stockage de données : disque dur, cloud ?


Stockage de données : disque dur, cloud ?

Stockage en interne ou dans le Cloud, que choisir ?

Pour assurer le stockage de vos données, mieux vaut-il choisir une solution interne ou un service Cloud ? Quels sont les avantages et inconvénients de ces formules ? Y a-t-il une option intermédiaire ?

Le stockage interne sur disques durs ou serveurs

Il est fréquent qu’une entreprise au début de son activité stocke uniquement ses données sur les disques durs des ordinateurs fixes ou portables, puis de réaliser des sauvegardes ponctuelles sur des disques durs externes portables. Cela constitue une solution de sauvegarde pour les sociétés qui n’ont pas nécessairement besoin d’investir dans des équipements conséquents, même si une solution de stockage complémentaire est chaudement recommandée, ne serait-ce que pour préserver les données sensibles.

Lorsqu’une entreprise atteint une certaine taille, le choix d’une unité de stockage de type serveur ou NAS s’impose pour pouvoir stocker des données en grande quantité et permettre un partage fluide de l’information entre les collaborateurs. Les données sont aussi plus sécurisées que sur un disque dur portable, car synchronisées de manière automatique à intervalles régulier sans avoir besoin d’une intervention humaine (sauvegarde automatique). Pour autant, il faut alors recruter du personnel ou faire appel à un prestataire disposant des compétences requises pour gérer ce serveur dans le temps. Et cela ne règle pas le problème de sécurité inhérent à un stockage exclusivement interne : en cas de sinistre affectant les locaux de l’entreprise, toutes les données courent le risque d’être perdues !

Le stockage externe sur le Cloud dans un datacenter

Des entreprises choisissent d’héberger leurs données en externe, en partenariat avec un prestataire spécialisé qui se charge de sécuriser les échanges entre les serveurs distants et le réseau interne de l’entreprise. Un phénomène qui a pris de l’ampleur avec le succès du « Cloud computing », qui est en réalité une forme moderne de stockage sur datacenters externes plus adaptative et davantage orientée vers les services aux entreprises. Par exemple, la mise à disposition de logiciels CRM sous forme d’abonnement.

Sur le plan économique, cette solution permet d’éviter l’investissement de départ dans un serveur et de payer pour des services sur mesure : vous ne payez que la quantité d’espace que vous utilisez, ou en fonction du nombre de collaborateurs ajoutés aux services. Une sorte de location longue durée. Par ailleurs, le partage des données avec des salariés en déplacement est facilité. Cependant, un stockage 100 % externe suppose de confier à un tiers la sécurité des données de l’entreprise. Le prestataire ou fournisseur s’occupe seul de la maintenance des serveurs, d’une éventuelle duplication des données ou des mises à jour des applications. Sans que votre entreprise puisse intervenir. Il est important de souligner que certains hébergeurs de type Cloud font partie de nos clients, ils peuvent perdre des données. Seul les formules les plus onéreuses proposent le stockage sur plusieurs sites ; pour les offres les plus courantes « mono-site », le client peut demander de récupérer les disques durs défectueux en cas de crash des disques du RAID pour les déposer dans un laboratoire de récupération de données.

Le stockage hybride pour réconcilier les deux solutions ?

Pour les entreprises qui hésitent entre les deux, il existe une solution intermédiaire : le Cloud hybride, qui permet à la société de déployer sur son site un système sécurisé de stockage pour les données les plus sensibles (template de documents officiels, stratégie marketing..), tout en confiant à un prestataire Cloud externe l’hébergement de ressources moins critiques (compta, messagerie, échanges commerciaux de la journée..).
Dans tous les cas de figure, l’idéal reste de multiplier les sauvegardes des données sur plusieurs sites différents ou au minimum, pour les particuliers ou petites entreprises, sur plusieurs supports de stockage différents (non stockés au même endroit) pour une sécurité maximale !