Micro-rayure


Définition

Un disque dur classique est composé d’une couche magnétique, sur laquelle sont stockées les informations sous forme de bits dans plusieurs secteurs de données. Ces informations peuvent être lues, modifiées et enregistrées grâce à l’emploi de têtes lecture/écriture qui sont intégrées au disque.

Toutefois, en cas de choc affectant l’appareil ou de problème mécanique affectant le plateau (de type écrasement des têtes par exemple), des rayures sont susceptibles de se former à la surface de cette couche magnétique. Celles-ci vont alors empêcher la lecture des données sur le disque, et bloquer l’accès aux données qui sont présentes sur le support.

Les rayures qui affectent un disque dur sont souvent si fines qu’il convient davantage de parler de micro-rayures si l’on veut être précis. Le plus souvent, elles sont quasi invisibles à l’œil nu ! Mais elles peuvent néanmoins causer des dégâts importants au support de stockage : des pertes de données ou un endommagement des documents (fichiers texte, tableurs, images) de l’utilisateur.

Toutefois, ces pertes de données ne sont pas irrémédiables. Il existe en effet des machines permettant à des sociétés de récupération de données de lire les micro-rayures, ou tout du moins de les contourner afin de lire les données présentes au plus proches de ces µrayures. Et ainsi de récupérer les données qui étaient devenues inaccessibles, soit en partie soit dans leur totalité en fonction de l’étendue des dégâts. Le prestataire contacté dresse une liste des fichiers récupérables après analyse du disque endommagé, puis extrait les données sur un autre support de stockage avec l’accord du propriétaire.