Carte mère


Définition

La carte mère est le centre névralgique de tout ordinateur, car elle regroupe les circuits imprimés principaux ainsi que les ports de connexion qui vont assurer la liaison avec les autres composants et les périphériques : micro-processeur, mémoire vive, cartes filles. En centralisant et en traitant toutes les données échangées, elle permet le démarrage et la bonne configuration de l’ordinateur.

Si le micro-processeur est décrit comme le cerveau de la machine, la carte mère est souvent assimilée à sa « colonne vertébrale ». En tant que carte principale de l’ordinateur, elle constitue le support de toutes les connexions entre les circuits intégrés de l’appareil. Elle dispose de connecteurs électriques pour acheminer le courant depuis le bloc d’alimentation, et de circuits connectables pour joindre les éléments-clés comme le micro-processeur, la mémoire centrale, et les cartes optionnelles (la carte graphique par exemple). Elle embarque également des interfaces pour les connecteurs de stockage (disques durs, SSD), les périphériques externes (puce de son, contrôleur Ethernet, port USB ou HDMI), et le chipset qui gère les flux de données numériques provenant de tous les périphériques.

Autrefois, une carte mère ne pouvait accueillir qu’un seul processeur, mais de nos jours il existe des versions multiprocesseurs conçues pour héberger deux voire quatre processeurs, et démultiplier la puissance de calcul de la machine. On recense plusieurs formats standardisés de cartes mères, mais c’est le modèle ATX qui domine le marché depuis son introduction en 1995. Les trous de montage sont réalisés de manière à permettre une intégration dans les boîtiers de multiples fabricants.