Corruption de données


Définition

La corruption de données est une panne informatique qui se produit lorsqu’un document important ou un code informatique stocké sur un support est modifié par erreur. Elle peut intervenir durant l’écriture, la lecture, le stockage ou la transmission des données.

La corruption des données peut affecter tout type de support de stockage, aussi bien un disque dur interne qu’une clé USB. Dans la majorité des cas, elle est causée par une défaillance électronique, un problème mécanique ou une surtension électrique qui empêche le support de stockage de disposer des informations nécessaires pour communiquer avec l’appareil hôte (PC de bureau, PC portable, tablette). Les données sont alors altérées ou endommagées dans une proportion imprévisible.

Il est difficile de déterminer quand une corruption de données à lieu ou de la quantifier, car elle se déroule au sein du disque dur ou dans les puces qui contrôlent la communication entre le support de stockage et l’appareil hôte. Seules ses conséquences sur les données sont visibles : une corruption mineure va endommager une poignée de fichiers utilisateurs qui seront perdus ou contiendront des informations inexactes, alors qu’une corruption majeure peut affecter la « zone système » d’un disque dur au risque de le rendre totalement inutilisable par la suite.

Cependant, la possibilité d’une corruption importante ou grave demeure très rare, notamment avec les disques durs les plus modernes qui sont équipés de mesures de protection contre les corruptions de données et assurent leur intégrité de bout en bout :

  • Code de correction des erreurs ;
  • Contrôle de redondance cyclique ;
  • Norme d’information de protection.