SCSI / SAS


Définition

Le Small Computer System Interface (SCSI) est un dispositif de transmission de données qui sert à relier par câble deux ordinateurs entre eux ou un ordinateur avec un périphérique externe (disque dur, disquette, imprimante, scanner). Créée en 1979, cette interface a été améliorée au fil du temps en termes d’interopérabilité et de vitesse de transfert avec l’arrivée du SCSI-2 dans les années 1990, puis récemment du SCSI-3. Si la norme SCSI-1 permettait à l’origine de transférer 5 Mo/s, la SCSI-2 a une vitesse comprise entre 10 et 20 Mo/s et la SCSI-3 une vitesse comprise entre 20 et 640 Mo/s.

De son côté, le Serial Attached SCSI (SAS) est une évolution des interfaces SCSI qui est surtout utilisée pour les gros dispositifs de stockage, afin de répondre aux attentes des entreprises dont les besoins en capacité et en vitesse de transfert augmentent sans cesse. Lors de sa création, le SAS-1 proposait une transmission de données de 300 Mo/s, mais les versions les plus récentes (le SAS-2 ou le SAS-3) atteignent désormais une vitesse de transfert comprise entre 600 Mo/s et 1,2 Go/s. Par ailleurs, contrairement à une interface SCSI qui partage la bande passante entre tous les périphériques connectés, une interface SAS fait bénéficier sa vitesse de transfert à chaque disque dur.

Le SAS a également deux autres atouts majeurs par rapport SCSI : la longueur du câble de connexion atteint 8 mètres pour le premier contre 1 mètre pour le second, et le SAS assure la prise en charge du mode de transmission en série des interfaces SATA (Serial Advanced Technology Attachment).