Adressage LBA


Définition

LBA signifie « Logical Block Addressing » (« Adressage par bloc logique »). L’adressage LBA constitue un moyen d’adresser les secteurs de données sur un disque dur. Il s’est généralisé au milieu des années 1990 et a depuis été étendu à de nombreux autres supports et médias de stockage. Sur le plan historique, cette technique a été initiée pour remplacer le précédent système d’adressage CHS qui était devenu trop limité en raison de sa dépendance à la géométrie du support et de la limitation de l’espace de stockage.

L’adressage en LBA consiste à attribuer un numéro unique selon une suite logique linéaire à chaque secteur de données, sans tenir compte des caractéristiques techniques du disque dur contrairement à l’ancien adressage CHS. La totalité du disque est divisée en secteurs en utilisant un index abstrait sans préciser le numéro de cylindre, de tête ou de secteur angulaire. Par conséquent, la taille d’un secteur de données n’est plus représentée par la portion du disque dur qu’il représente. Le premier secteur est simplement numéroté 0, le second 1 et ainsi de suite. Chaque secteur à la même capacité : le plus souvent 512 octets, et parfois 4096 pour les disques durs en Advance Format.

Presque tous les systèmes d’exploitation modernes utilisent l’adressage LBA, mais l’adressage CHS n’a pas encore totalement disparu puisqu’il est toujours utilisé dans les premières phases du démarrage d’un ordinateur pour accéder au disque dur. C’est pourquoi un algorithme de conversion est intégré pour permettre de convertir une adresse en CHS en une adresse en LBA, et inversement.