Flux laminaire


Définition

Une hotte à flux laminaire est une hotte de laboratoire conçue pour empêcher la contamination des circuits électroniques et micro-électroniques, et de tout appareil informatique sensible.

Ce dispositif souffle un air purifié au travers d’un filtre HEPA (High Efficiency Particulate Air) qui permet d’éliminer la plupart des particules en suspension, qui sont présentes naturellement dans l’air ambiant. Dans une hotte de classe 100 (ISO 5), plus de 99 % des particules d’un diamètre supérieur ou égal à 0,3 µm sont filtrées avant que l’air ne soit injecté vers le plan de travail. L’écoulement laminaire de l’air évite les tourbillons : le filet d’air se déplace verticalement ou horizontalement sans se perturber même lorsqu’il rencontre des obstacles. Les produits manipulés sont ainsi protégés contre les contaminants extérieurs.

Une hotte à flux laminaire peut également disposer d’une lampe UV qui stérilise le plan de travail ainsi que tous les équipements présents à l’intérieur, lorsqu’elle n’est pas en service. C’est pourquoi la hotte doit être vidée de tout objet sensible lors des périodes de stérilisation.

Le flux laminaire est utilisé dans les salles blanches, où sont effectuées les manipulations des disques durs et les récupérations de données. Cet outil est en effet indispensable pour contrôler la qualité de l’air et réduire la concentration de particules avant toute ouverture d’un disque dur, car les disques modernes sont des équipements de haute technologie qui disposent d’une densité de stockage extrême. Dès lors, il suffit qu’une particule de poussière vienne se placer entre le disque et les têtes de lecture/écriture pour provoquer des dommages irréversibles.