Perte de données


Définition

Une perte de données correspond à la disparation momentanée ou permanente de données numériques. Conséquence : vos fichiers n’ont pas eu le temps d’être sauvegardés ou deviennent inaccessibles voire corrompus. Néanmoins, les informations et documents numériques ne sont pas forcément perdus.

Une perte de données peut être due :

  • À un dysfonctionnement du matériel informatique. Le support de stockage peut présenter un défaut de fabrication, ou être endommagé par une chute, une exposition à l’eau ou à un liquide, une surchauffe ou encore un incident électrique (ex : surtension) ;
  • À un dysfonctionnement dû au logiciel. Il peut s’agir d’un bug d’un programme ou du système d’exploitation, ou des effets d’un virus ;
  • À une mauvaise manipulation faite par l’utilisateur. Un effacement de données accidentel ou un sabotage par exemple.

Manipuler soi-même un disque dur défectueux vous expose au risque de l’endommager davantage et de perdre les données qu’il contient. Le remplacement de composants, le nettoyage de la poussière sont ainsi des actions qui peuvent engendrer des dégâts irréparables si elles ne sont pas effectuées par un technicien spécialisé. Les logiciels gratuits ou téléchargeables en ligne qui promettent de récupérer les données par soi-même peuvent eux aussi causer la perte irrémédiable des informations.

La perte de données n’est pas définitive le plus souvent. S’ils ne sont plus accessibles, les documents supprimés par accident peuvent être récupérés, tout comme les données qui se trouvent dans un disque dur endommagé. Mais la récupération de données perdues nécessite là aussi l’intervention d’un laboratoire qui dispose des compétences et du matériel indispensable pour procéder à l’extraction des informations.