SSD (Solid State Drive)


Définition

Un disque dur SSD ou Solid State Drive est un support de stockage sur mémoire flash NAND. Pas de plateaux ni de pièces mobiles : les données sont stockées sur des composants électroniques à semi-conducteurs.

Le disque SSD possède plusieurs avantages :

  • en étant plus solide et plus résistant aux chocs qu’un disque dur en l’absence de pièces mécaniques, le disque SSD protège mieux le stockage des données ;
  • il n’émet aucun bruit, car aucune pièce ne tourne (contrairement aux plateaux d’un disque dur) ;
  • il ne chauffe pas ;
  • sa consommation en énergie est plus faible, ce qui renforce l’autonomie des ordinateurs portables ;
  • la vitesse de transfert des données est plus importante que celle d’un disque dur à plateaux et le temps d’accès bien plus faible. Cela signifie plus de réactivité, notamment au démarrage.

Le disque dur SSD est parfois utilisé comme complément d’un disque dur pour le système d’exploitation et la mise en route de l’ordinateur. Cependant, le disque SSD a deux défauts majeurs :

  • son usure. Comme la mémoire du disque SSD utilise des composants électroniques, la durée de vie de ce type de support de stockage est plus faible qu’un disque dur HDD. Il n’accepte qu’un nombre restreint de cycles d’écriture, ce qui réduit à terme la capacité de stockage ;
  • son prix. Plus élevé qu’un HDD au Gigaoctet.

Les modèles d’entrée et de milieu de gamme de disques durs SSD disposent de connectiques SATA, alors que les modèles haut de gamme sont en PCI-Express pour obtenir des débits supérieurs.