Un arrêt brutal de l’ordinateur peut-il endommager le disque dur ?


arret-ordinateur

Une surtension, une chute, un bug qui vous oblige à forcer le bouton « Power ». Les raisons sont nombreuses pour expliquer un arrêt brusque d’un ordinateur en utilisation. Au redémarrage, il prendra d’ailleurs le temps de vérifier chaque composant dont le disque dur, pour s’assurer que l’extinction inappropriée aura été sans conséquence. Généralement, vos données résistent à un arrêt brutal de votre PC. Mais parfois, votre disque dur n’y survit pas. Explications.

 

C’est quoi un arrêt trop brusque pour un PC ?

Pour éteindre votre ordinateur, la procédure est simplissime :

  • – sur un PC Windows, cliquez sur Marche/Arrêt dans le menu Démarrer puis sélectionnez Arrêter ;
  • – sur un Mac, rendez-vous dans le menu Pomme puis cliquez sur Éteindre.

Dans les deux cas, l’extinction de l’ordinateur est totale lorsque l’écran est noir et le voyant d’alimentation éteint. Mais parfois, cette procédure n’est pas respectée à la lettre et l’arrêt de l’ordinateur est bien plus brutal. Cela peut se produire dans les situations suivantes :

  • – une coupure de courant pour un ordinateur de bureau branché sur secteur ;
  • – une panne de batterie pour un ordinateur portable ;
  • – une surchauffe du processeur qui déclenche l’extinction automatique ;
  • – un arrêt forcé via un appui prolongé sur le bouton de mise sous tension ;
  • – un problème matériel (périphérique défectueux) ou logiciel (OS ou driver obsolète, virus) provoque des arrêts intempestifs.

 

Arrêt brutal : quelles incidences possibles pour le disque dur ?

Si la corruption de fichier est possible, la probabilité de perdre des données lors d’un arrêt brusque de l’ordinateur est très faible. Le cas de figure le plus fréquent sera la perte de la dernière version du document sur lequel vous travailliez au moment de la coupure. Sauf si vous aviez activé la sauvegarde automatique dans le Cloud. Un PC ou un Mac est en effet en capacité de faire face à un arrêt inapproprié sans conséquence forte pour les informations stockées sur le disque dur.

Les têtes de lecture se rétractent automatiquement lorsque l’alimentation du disque dur est coupée, pour les diriger vers une zone d’atterrissage sans risque. Il est donc extrêmement rare qu’elles restent bloquées en train de lire ou écrire sur les plateaux lors d’une extinction intempestive ! Cela peut se produire sur des modèles anciens, ou en cas de choc brutal. Mais même dans ce cas, les ordinateurs récents détectent les chutes via un accéléromètre. Ils prennent alors des mesures d’évitement afin de protéger les têtes avant le choc. Lorsque l’arrêt brutal du PC entraine un contact entre les têtes de lecture et les plateaux, il devient nécessaire de remplacer le disque dur. Il faudra alors le confier à un spécialiste de la récupération de données pour qu’il sauve les informations en salle blanche.

 

Pourquoi faut-il prendre le temps de bien éteindre son ordinateur ?

Le faible risque de perte de données lors d’un arrêt brusque d’un ordinateur ne signifie pas pour autant qu’il est permis de l’éteindre sans précaution. Une extinction aléatoire peut en effet endommager les composants mécaniques – dont le disque dur – en raison de la perte soudaine de puissance, et ainsi accélérer leur usure naturelle. Surtout en cas de répétition du phénomène. Un arrêt brutal lié à une surtension peut inciter à changer le bloc d’alimentation.